Location plage plouescat
Publié le - 1203 visites -

Le FCPI : un placement risqué pour les investisseurs ?

Dynamisez votre portefeuille d’actifs et réduisez votre impôt sur le revenu en investissant dans un fonds d’investissement : les FCPI. Le fonds commun de placement dans l’innovation est un produit destiné à toute personne physique souhaitant défiscaliser. Toutefois, l’investissement comporte des risques de perte en capital. Découvrons pourquoi.

Une durée de placement bloquée sur une période de 5 ans

Le placement est bloqué pendant une durée de 5 ans : aucune sortie n’est autorisée, et le fonds ne peut être cédé sur le marché secondaire avant l’échéance de cette période. En effet, c’est pendant ces 5 ans que l’investisseur défiscalise. L’éventuel racheteur ne peut donc prétendre à une quelconque réduction d’impôt, ce qui affecterait le rendement du FCPI. En effet, celui-ci perdrait tout son intérêt, bien que l’investisseur perçoive des compléments de revenus en devenant actionnaire de l’entreprise innovante.

Un investissement auprès d’entreprises en plein développement

Sont éligibles au fonds, les entreprises qui exploitent dans un secteur en pleine évolution : nouvelles technologies, environnement, santé et médecine, etc. Ce sont des entreprises en plein essor nouvellement fondées : la durée de leur exploitation sur les cinq ans règlementaires n’est pas garantie, d’autant qu’elles n’ont pas encore fait leurs preuves du point de vue solidité financière.

Mauvais choix sur l’entreprise

L’investisseur risque également de perdre sa mise en réalisant un mauvais choix, s’il a opté par exemple pour une société non cotée qui exerce dans un secteur n’ayant finalement pas percé sur le marché, que ce soit pendant la période sus citée que sur le long terme. De plus, ses performances ne sont pas connues à l’avance, c’est-à-dire au moment de la souscription aux parts.

Par conséquent, il convient pour l’investisseur de diversifier son portefeuille en y plaçant, outre le FCPI, des actifs moins exposés à des risques de perte en capital, et ce, en faisant appel à un gestionnaire de patrimoine.

source : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/5321-PGP

Réagissez.

Les publications similaires de "Comment louer une plage ?"

  1. 19 Fév. 2020Les parts de SCPI Immo Placement offrent un bon rendement281 visites
  2. 7 Fév. 2020Quel sera le coût réel du démembrement de votre propriété ?163 visites